12/05/2009

CHANSONS D'AMOUR- JULIO-

 JULIO IGLESIAS

julio

Julio Iglesias, né à Madrid le 23 septembre 1943, est un chanteur espagnol. Il a enregistré 78 disques dans différentes langues et en a vendu au total plus de 300 000 000.

Fidèle

by Julio Iglesias

Fidèle, à notre amour, je suis resté fidèle
J'oublie tes cris et j'oublie tes querelles
Pour revenir dès que tu me rappelles...

Fidèle, de mon printemps tu restes l'hirondelle
De mes chansons, c'est toi la ritournelle
Toi les couleurs, qui font mes aquarelles...

Fidèle, Je suis toujours fidèle, malgré ces joies nouvelles,
Que je connais parfois, Ces aventures qui ne durent pas
Mais qui me laissent pourtant chaque fois,
Comme un regret, comme un besoin de toi,
De tes baisers, de tes mains, de tes bras...

Fidèle, à notre amour, je suis toujours fidèle
Je garde en moi cette flamme éternelle
Qui rejaillit en millier d'étincelles
Fidèle, je peux partir, je reviendrais quand même
Comme un refrain, comme un ancien poème,
Pour t'avouer encore combien je t'aime

Fidèle, Oooooo, Fidèle

 

Je n'ai pas changé

by Julio Iglesias

Je n'ai pas changé
Je suis toujours ce jeune homme étranger
Qui te chantait des romances
Qui t'inventait des dimanches
Qui te faisaient voyager,
Je n'ai pas changé
Je suis toujours ce garçon un peu fou
Qui te parlait d'Amérique
Et n'était pas assez riche
Pour t'emmener à Corfou

{Refrain:}
Et toi non plus, tu n'as pas changé
Toujours le même parfum léger
Toujours le même petit sourire
Qui en dit long sans vraiment le dire
Non, toi non plus tu n'as pas changé
J'avais envie de te protéger,
De te garder, de t'appartenir,
J'avais envie de te revenir

Je n'ai pas changé
Je suis toujours l'apprenti baladin
Qui t'écrivait des poèmes
Qui commençaient par "je t'aime"
Et finissaient par "aimer"
Je n'ai pas changé
Je prends toujours le chemin qui me plaît
Un seul chemin sur la Terre
A réussi à me plaire
Celui qu'ensemble on suivait

{au Refrain, x2}

Il faut toujours un perdant

by Julio Iglesias

Vois...
C'est moi qui fais ce soir le premier pas,
on s'ennuyait un peu mon cœur et moi,
on revient près de toi.

Vois...
Rien qu'un instant je ne vais pas rester,
je prends de tes nouvelles et je m'en vais...
Je ne fais que passer.

Moi
je te retrouve au millieu de tes fleurs.
Chez toi la vie a toutes les couleurs
et le goût du bonheur.

Moi
en noir et blanc je vois passer les jours,
comme un brouillard qui tournerait autour
des choses de l'amour.

Je sais
en amour il faut toujours un perdant;
j'ai eu la chance de gagner souvent,
et j'ignorais que l'on pouvait souffrir autant.

Je sais
en amour il faut toujours un perdant;
j'ai eu la chance de gagner souvent...
Je t'ai perdue, pourtant.

Vois...
C'est moi qui fais ce soir le premier pas,
on ne fait plus semblant mon cœur et moi...
On a besoin de toi.

Vois...
Je n'aurais jamais cru qu'un jour viendrait
où près de toi je me retrouverais
aussi désamparé.

Je sais
en amour il faut toujours un perdant;
j'ai eu la chance de gagner souvent,
et j'ignorais que l'on pouvait souffrir autant.

Je sais
en amour il faut toujours un perdant;
j'ai eu la chance de gagner souvent...
Je t'ai perdue, pourtant.

Vois...
C'est moi qui fais ce soir le premier pas,
on s'ennuyait un peu mon cœur et moi,
on revient près de toi.

Moi
en noir et blanc je vois passer les jours,
comme un brouillard qui tournerait autour
des choses de l'amour.

Je sais
en amour il faut toujours un perdant;
j'ai eu la chance de gagner souvent,
et j'ignorais que l'on pouvait souffrir autant.

Un jour tu ris, un jour tu pleures

by Julio Iglesias

Une chanson que me fredonne l'automne,
Les taches rousses de septembre, ma chambre,
Une dernière cigarette, peut-être
Et puis je vais aller dormir

Je pense à tous les solitaires sur Terre
Qui vont éteindre la lumière pour faire
L'aller-retour, la vie, le rêve, je lève
Mon verre à leur prochain sourire

{Refrain:}
Un jour tu ris, un jour tu pleures,
Un jour tu vis, un jour tu meurs,
Départ mouchoir,
Retour velours,
Histoire d'amour
Un jour ça va, un autre non,
Un jour lilas, un jour flocons,
C'est ça la vie
Un jour tu pleures,
Un jour tu ris.

J'étais au chaud dans ta romance, dimanche ;
Lundi j'ai froid dans le silence, l'absence
J'aurai peut-être une semaine de peine,
Puis, sûrement, je t'oublierai

Et je dirai d'autres "je t'aime" quand même,
J'effeuillerai d'autres visages, les pages
Du livre de cette aventure future,
Ma vie, mes joies et mes regrets.

{au Refrain}


19:44 Écrit par madjid dans génerale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir j'adore julio j'adore ces chanson d'Amour comment il chante, c'est un réel plaisir de l'ecouter ont vit avec ces chansons magnifiques...bonne soirée bisous

Écrit par : Marah | 13/05/2009

Les commentaires sont fermés.